Visite de l’exposition « Nous: d’ailleurs » du festival Identités croisées

Un Français sur trois est enfant ou petit-enfant d’immigré. Pourtant le « mythe du gaulois », du « Français de souche » est encore très souvent convoqué dans notre société, y compris en politique. Il reflète une réticence encore trop partagée à considérer la France comme un pays d’immigration.

Ce lundi 12 septembre des élues écologistes du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes (Cécile Michel, Anaïs Widiez et Bénédicte Pasiecnzik) et de la Ville de Lyon (Amaïa Sainz-Ruiz et Chrystel Bertrand) ont participé à une visite guidée commune lors de la première journée de l’exposition “Nous: d’Ailleurs” présentée par l’association e-graine dans le cadre de la première édition du festival Identités Croisées à l’université Jean Moulin Lyon III.

Cette exposition immersive a pour but de bousculer les idées reçues sur les migrations en questionnant nos mécanismes de construction de nos préjugés et des discriminations à travers une démarche pédagogique. Elle permet également de revenir sur l’Histoire des migrations en France au fil des époques et des politiques migratoires.

A l’heure de la diffusion des théories nauséabondes du “grand remplacement” et des discours racistes et xénophobes envers les personnes migrantes, jusqu’en dans les hémicycles de nos institutions républicaines, cette exposition est un moyen de déconstruire cette rhétorique et de se familiariser avec la thématique des migrations.

Le festival Identité Croisées a lieu du 12 au 23 septembre dans les locaux de l’université Jean Moulin Lyon III, et toute la programmation est gratuite. Infos sur : https://www.identites-croisees.com/

Cette exposition est gratuite dans un  souci d’accessibilité à toutes et tous, cependant vous pouvez réaliser un don pour soutenir le projet associatif. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Retour haut de page