Commission Permanente du 26 Novembre 2021

Voici notre désormais traditionnel retour de la Commission Permanente (CP) du conseil régional, qui avait lieu le vendredi 26 novembre, pour la première fois du mandat à Clermont-Ferrand en Auvergne.

Pour rappel, la CP est un organe représentatif de l’assemblée plénière, composée de 68 personnes (dont 9 écologistes), où les décisions sont prises à huis clos, sans débat et où il n’y a pas de compte-rendu public. Durée de cette CP : 27 minutes ! ⌚ Vive la transparence et la démocratie.

Une CP qui ressemble donc aux premières réalisées jusqu’alors, à une différence près : un président très à l’écoute des votes et des remarques du Rassemblement National (RN). Il a même demandé à plusieurs reprises aux services et à son exécutif de réexaminer les dispositifs d’aides suite aux votes du RN…

Et après cette introduction d’ambiance, voici notre sélection du « meilleur du pire » sur cette CP !

Agriculture : l’argent coule à flot pour l’irrigation

3 millions d’euros de subvention pour un projet de 17,5 millions, financés à 70% par l’argent public. Pour quoi faire ? Un projet d’irrigation d’un autre temps sur le plateau de Louze en Isère, sans aucune étude des alternatives possibles (choix des cultures, rotation des cultures, couvert permanent, développement de haies, etc.).

Et d’après le PRGE (Plan de Gestion de la Ressource en Eau), les besoins locaux en eau potable sont déjà supérieurs au niveau prélevable. Le niveau d’alerte « vigilance » sécheresse est de plus en plus fréquent, et cette nappe alluviale du Rhône est déjà classée en déficit quantitatif. Enfin le débit moyen du Rhône pourrait baisser de 10 à 40 % dans les prochaines années (- de 200 m3/s). Mais avec Laurent Wauquiez, on continue comme si de rien n’était.

La ruralité réduite à la chasse

C’est dans le cadre de sa politique « Bonus Ruralité – Centres-bourgs » que la majorité propose un nouveau cadeau aux chasseurs : 15 000€ de subvention régionale pour 133 886€ de travaux de rénovation d’un bâtiment « abritant un local de chasse et un boulodrome » à Pierrefort dans le Cantal…

Noël avant l’heure : plein de caméras dans la hotte

La politique de sécurité est encore et toujours réduite à l’achat de caméras, sans stratégie de prévention de la délinquance, sans réflexion sur l’efficacité de la dépense publique. Palme de cette CP à la subvention de 37 804€ pour 19 caméras à la commune de Villette de Vienne dans le nord de l’Isère, 1923 habitantes et habitants. Soit une caméra pour 100 personnes, rien que ça !

Relocalisation de l’économie, vraiment ?

Depuis le début du mandat, Laurent Wauquiez explique faire de la relocalisation des entreprises son grand combat. Dans les faits ? Nous avons dépassé le million d’euros de subventions depuis le début du mandat, saupoudrées à 238 entreprises pour l’aide à l’export, la conquête de nouveaux marchés, l’internationalisation. Et rien ou presque sur la relocalisation de l’économie justement.

Lycées : la hotte de Noël est chargée pour les lycées privés

Quel prof n’a jamais rêvé d’avoir un vidéoprojecteur fonctionnel, disponible, dans chaque salle de classe ? Et des ordinateurs tout neufs pour le CDI ? Pour les lycées privés, c’est possible, il suffit de demander à la région qui sort le chéquier. Près de 3 millions d’euros rien que sur cette CP ! Dans les lycées publics, on attendra encore un peu, ça coûte trop cher.

Cerise sur le gâteau : 3 900€ pour le lycée privé Saint Jacques de Compostelle du Puy-en-Velay, pour équiper les jeunes des classes Défense d’une « tenue adaptée ». Les lycéens des filières professionnelles en lycées publics apprécieront le geste.

Rien n’est trop beau pour le Lyon-Turin

Alors que Laurent Wauquiez a largement sabré les budgets de la formation professionnelle, et qu’il a renoncé à la réhabilitation des logements saisonniers dans son dernier plan Montagne, pour le Lyon-Turin, l’argent coule toujours à flots :

  • 1,7 millions d’euros sont prévus (votés en 2018) pour réhabiliter des logements privés pour les salariés du chantier. Quel autre secteur d’activité a droit à un tel investissement ?
  • 45 000€ était proposé à cette CP pour la plateforme emploi formation dédiée au Lyon-Turin sur 2021-2022. Pendant ce temps-là, la région abandonne les formations de la petite enfance par exemple. Moins prioritaire !

2 réflexions sur “Commission Permanente du 26 Novembre 2021”

  1. Merci de diffuser ces décisions qui ne sont certes pas propres à notre Chaperon Rouge du Puy mais qui nous laisse perplexe face au monde politique qui apparait être très loin de ce qui doit être envisagé pour le climat et la biodiversité.
    Alors comment faire ?
    Changer les règles du jeu celles même sur laquelle est assise notre république.
    Il faut changer et simplifier ces lois.
    Il faudrait un grand référendum sur toutes les questions touchant le domaine public et changer ces lois qui sont faites pour privilégier certains.
    Ici dans notre communauté de communes, c’est la même chose : le maire aide prioritairement le privé au mépris du public.
    avec des tablettes pour travailler quand au publique, les miettes suffirons.
    Même les associations subissent le même mépris de la part de notre municipalité : si vous êtes un sport attirant la partie basse du peuple, vous ne recevrez pas les mêmes aides que d’autres !
    C’est honteux et inadmissible !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Retour haut de page