Sciences Po Grenoble : Laurent Wauquiez joue aux inquisiteurs avec les encouragements d’Éric Zemmour

Conseil régional, le 20 décembre 2021

Communiqué de presse

Sciences Po Grenoble : Laurent Wauquiez joue aux inquisiteurs avec les encouragements d’Éric Zemmour

En souhaitant couper les subventions de la Région à Sciences Po Grenoble, Laurent Wauquiez sort de son rôle de Président de Région et joue aux apprentis procureurs, tout cela avec les encouragements d’Éric Zemmour. 

Depuis quand un Président de Région s’autorise t-il à dicter à la Présidence d’une université, sa politique de gestion des enseignants et des enseignements ? Présidence d’une université élue démocratiquement et légitime. Sommes-nous toujours en France, patrie du siècle des lumières, de l’encyclopédie et de la liberté d’expression ou en Hongrie, voire en Russie, dans les pires États antidémocratiques qui sévissent dans ce monde et bafouent tous les jours ces droits fondamentaux ?

Les libertés académiques incombent de respecter les régulations internes des établissements. Les enseignantes et les enseignants sont jugés par leurs pairs conseil de discipline, sur la base de constats scientifiques ou de manquements comportementaux, et non pas sur des bases politiques. 

En l’occurrence, concernant le professeur d’allemand Klaus Kinzler, le conseil de discipline est saisi, le professeur suspendu à titre conservatoire avec maintien de salaire, en attendant la décision de la juridiction disciplinaire, et la procédure doit pouvoir suivre son cours sans l’ingérence de Laurent Wauquiez ou de tout autre responsable politique. 

Les Écologistes s’inquiètent des dérives extrémistes de Monsieur Wauquiez, se permettant de juger et de mettre en doute l’intégrité des équipes de Sciences Po Grenoble, institut membre de la Fondation nationale des sciences politiques, reconnu pour la qualité de ses recherches et de ses enseignements.

Plutôt que de s’ingérer dans une affaire qui ne le concerne en rien pour exprimer sa détestation de mouvements portés par une jeunesse qui défend des idées pour un monde plus juste, écologiste et féministe, Monsieur le président de Région devrait se soucier des conditions d’apprentissage des étudiant·es et des maigres moyens alloués aux universités publiques. 

Le groupe Les Écologistes du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes rappelle que les faits sont plus complexes qu’un tweet lancé en pâture à la fachosphère. L’attitude de Laurent Wauquiez témoigne de sa grande connivence avec l’extrême-droite et de son aversion la plus totale pour toutes les organisations qui ont le malheur de penser différemment de lui. Ce n’est malheureusement pas sa première performance en la matière. Et cela en dit long sur sa conception de la démocratie .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Retour haut de page