Règlement des piscines de Grenoble : Laurent Wauquiez doit cesser de tordre le droit sur la laïcité et de piétiner la libre administration des collectivités 

Déclaration du groupe Les Écologistes du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes

Conseil régional, le 16 mai 2022

Règlement des piscines de Grenoble : Laurent Wauquiez doit cesser de tordre le droit sur la laïcité et de piétiner la libre administration des collectivités 

Ce lundi 16 mai, le conseil municipal de Grenoble est appelé à se prononcer sur le nouveau règlement des piscines municipales, qui redéfinit les tenues vestimentaires autorisées dans les bassins [1], incluant les maillots de bain couvrants, les seins nus, les tenues de protection aux UV, etc. Ce vote se déroule dans un contexte de pressions inédites d’une collectivité (le conseil régional) sur une autre (la commune de Grenoble). 

Notre groupe dénonce une nouvelle fois l’instrumentalisation de la laïcité et des valeurs républicaines par Laurent Wauquiez, président du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, et son piétinement de la libre administration des collectivités locales. 

Une politique de terreur contre les collectivités locales qui refusent de plier l’échine face à Laurent Wauquiez

Comme Donald Trump en son temps, Laurent Wauquiez prend désormais plaisir à lancer ses ultimatums par tweet. Après un premier tweet le 17 mars 2022 [2], les menaces sont plus nominatives depuis le 2 mai [3] : “M.Piolle projette d’autoriser le burkini dans les piscines municipales. Je mets le maire en garde : dans ce cas, la Région coupera toute subvention à la ville de Grenoble. Pas un centime des Auvergnats-Rhônalpins ne financera votre soumission à l’islamisme”.

Ces déclarations font suite au vote par la droite régionale d’une « Charte pour la défense des valeurs de la France et de la laïcité » et d’un “Contrat d’engagement républicain”, version régionale de la loi “séparatisme” d’août 2021. Ce CER régional acte l’exclusion de toute association ou collectivité acceptant « le port de tenues vestimentaires traduisant une quelconque forme de prosélytisme religieux dans un équipement public, à l’exception des représentants des cultes ». C’est sur cette phrase que Laurent Wauquiez compte s’appuyer pour supprimer toute subvention à la ville de Grenoble. 

Notre groupe ainsi que d’autres groupes de gauche du conseil régional et associations de défense des libertés ont engagé une procédure contentieuse contre ce rapport, qui a toutes les chances d’aboutir. Cet alinéa est en effet contraire à l’esprit comme à la lettre de la loi de 1905 qui pose le principe de laïcité : le principe de neutralité ne s’applique qu’aux agents du service public et non aux usagères et usagers.

Laurent Wauquiez met à mal les valeurs républicaines 

Par ailleurs, dans sa dérive identitaire obsessionnelle, Laurent Wauquiez omet deux principes républicains fondamentaux : la libre administration des collectivités territoriales (article 72 de notre Constitution) et l’égalité de traitement des territoires. 

Rappelons que la Ville de Rennes a pris une décision similaire en 2018 sans que les usages n’aient été bouleversés. En effet les seules considérations pour les tenues autorisées dans les piscines sont l’hygiène et la sécurité (art L 322-9 du code des Sports), et aucune autorité sanitaire nationale n’a émis d’avis contraire à l’utilisation des maillots de bain couvrants au sein des piscines et bassins de baignade. Les arrêtés de certains maires pris en 2016 pour interdire les maillots de bain couvrants sur les plages ont par ailleurs tous été cassés par le Conseil d’Etat. Si Monsieur Wauquiez a tant envie de légiférer sur la laïcité, qu’il se présente à la députation !

Par ailleurs, Laurent Wauquiez menace une collectivité pour qu’elle applique sa propre interprétation de la loi, réfutée par toutes les juridictions. En cela, il piétine le principe de libre administration des collectivités territoriales garanti par notre Constitution : la ville de Grenoble n’est pas sous la tutelle du conseil régional, et encore moins de la police de la pensée de Laurent Wauquiez ! 

Notre groupe considère qu’il s’agit là d’un prétexte pour engager une étape supplémentaire dans la politique clientéliste de la droite régionale, déjà épinglée pour ses choix orientés dans l’attribution des subventions [4] : les villes de gauche et écologistes (et notamment les métropoles) sont la cible de tous les désengagements de la région depuis le début de ce mandat.. 

Que Laurent Wauquiez sorte de l’hypocrisie sur l’émancipation des femmes !

Notre groupe reste viscéralement attaché à l’égalité entre les femmes et les hommes, et nous entretenons une vigilance particulière dans la lutte contre le sexisme et pour l’émancipation de tous et toutes des multiples formes d’oppression du patriarcat. Oui dans notre pays, des femmes sont encore obligées de dissimuler leur corps aux yeux des hommes en se voilant. Nous avons cependant la conviction que c’est bien le manque de moyens dédiés aux luttes  contre le sexisme et contre le prosélytisme, qui mettent le plus en danger l’égalité et la laïcité. 

À ce titre, Laurent Wauquiez devrait s’interroger sur ses suppressions de subventions régionales aux associations de planification familiale décidées depuis 2016. Même sanction pour les actions associatives dans les « quartiers politique de la ville » et ailleurs, qui sont pourtant fondamentales pour l’éducation à la citoyenneté et la lutte contre les obscurantismes qui se nourrissent du rejet et de la précarité. 

Plutôt que d’agir sur le fond pour les femmes, Laurent Wauquiez préfère encore et toujours les polémiques stériles qui les pointent du doigt. Il est temps de rappeler que l’égalité n’est pas un instrument politique, et que l’état de droit s’impose sur ses obsessions. 

Notes :

[1] Le nouveau règlement propose l’obligation suivante : “les tenues de bain doivent être faites d’un tissu spécifiquement conçu pour la baignade, ajustées près du corps, et ne doivent pas avoir été portées avant l’accès à la piscine”.

[2] Tweet du 17/03 17h05 : https://twitter.com/laurentwauquiez/status/1504489128540340232 : “La Région coupera toute subvention aux collectivités qui ne respecteraient pas la charte en autorisant le port du burkini ou les horaires différenciés dans les piscines. Je ne cautionnerai aucune compromission ni aucune soumission au communautarisme et aux intégrismes”

[3] Tweet du 2/05 13h28 : https://twitter.com/laurentwauquiez/status/1521089148882456579

[4] Enquête de Médiapart de mars 2022 : https://www.mediapart.fr/journal/france/100321/argent-public-comment-laurent-wauquiez-arrose-les-siens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Retour haut de page