Mobilisation générale pour sauver Natura 2000 en AuRA !

Les élu·es écologistes du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de l’année 2022 sur une décision funeste de Laurent Wauquiez : la fin des subventions d’animation pour les sites Natura 2000 de notre région.

Pour Laurent Wauquiez, la chasse aux écolos prime sur la protection du vivant

Les zones naturelles, véritables réservoirs de biodiversité, sont aujourd’hui menacées par les politiques menées par Laurent Wauquiez et son exécutif. Au premier rang de son offensive figurent les sites Natura 2000 qui font partie d’un réseau européen créé en 1992 de zones naturelles ayant une grande valeur patrimoniale. La région compte 266 zones, ce qui représente 12 % du territoire régional.

À l’occasion de la prochaine programmation des fonds européens, la région Auvergne-Rhône-Alpes, pourtant cheffe de file en matière de biodiversité depuis l’adoption de la loi 3DS (différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification) en février 2022, a fait le choix de renoncer aux subventions d’animation de l’Europe pour les 266 sites Natura 2000 de la région.

Fidèles  à  notre  engagement d’assurer un rôle de lanceur d’alerte durant notre mandat, nous avons tenu début juillet une conférence de presse au parc de Miribel-Jonage en présence de responsables des structures concernées par ces baisses. Les conséquences de ces coupes de subventions seront désastreuses.

Ce sont les emplois des animateur·trices de ces zones qui vont disparaître et toutes les opportunités de diffuser les meilleures pratiques de protection de la biodiversité et de coopération  entre  naturalistes,  agriculteur·trices, et collectivités.

Pourquoi cette offensive ? Laurent Wauquiez le dit plus franchement hors caméra, par exemple lors de la commission permanente de mars, à huis clos : « Sur les crédits Natura 2000, on est à la limite des emplois fictifs. […] Ce qui me gêne, c’est que vous avez des gens qui sont salariés, qui perçoivent des subventions publiques et sont ensuite l’armature de vos [les écologistes, ndlr] campagnes électorales ». En plus d’être un mensonge, c’est aussi très révélateur de la vision de Laurent Wauquiez, qui gère l’argent de la région en fonction de ses seuls intérêts électoraux.

Notre mobilisation

4 février 2022 : communiqué de presse

Assemblée plénière du 18 mars 2022 : question orale de notre groupe

Voici la réponse écrite, pour le moins insatisfaisante, que nous avons reçu suite à notre question orale :

4 avril : vidéo sur Natura 2000

Dans la foulée de cette assemblée plénière, notre groupe à diffuser une vidéo explicative des enjeux sur le financement de Natura 2000 dans notre région :

Découvrez la première vidéo de notre série sur « L’écologie positive selon Laurent Wauquiez ! » 📹 Dans cet épisode, Florence Cerbaï, conseillère régionale d’Ardèche, vous présente les aides Natura 2000 allouées par l’Union européenne aux régions afin de protéger la biodiversité de notre territoire. 🌿 Malheureusement, et malgré son rôle de cheffe de file en matière de biodiversité, la région présidée par Laurent Wauquiez souhaite stopper ces financements essentiels à la préservation de la biodiversité ! 😡 Écrivons lui : https://www.auvergnerhonealpes.fr/28-nous-contacter.htm Écrivons à la ministre de l’environnement : https://www.ecologie.gouv.fr/contact-mtes Écrivons à la commission européenne : https://ec.europa.eu/info/about-european-commission/contact_fr

Publiée par Les Écologistes Région Auvergne-Rhône-Alpes sur Lundi 4 avril 2022

.

8 juillet : conférence de presse à Miribel-Jonage

Notre groupe a organisé une conférence de presse pour présenter les conséquences du désengagement du conseil régional, en présence de :

  • Pierre Athanaze, Vice-président de la Métropole de Lyon, 
  • Catherine Creuze, Présidente du Grand Parc de Miribel-Jonage 
  • Benjamin Raquin, Maire de Grand-Corent, Président du site “Natura 2000” du Revermont et Gorges de l’Ain
  • Martine Chatain, Vice-présidente France Nature Environnement Auvergne-Rhône-Alpes

Voici une vidéo qui revient sur cet événement :

Retours presse :

8 juillet : Le Progrès – Les Zones Natura 2000 de la Région sont-elles menacées d’extinction ?

30 juillet : Reporterre – Laurent Wauquiez dézingue les zones protégées d’Auvergne-Rhône-Alpes

1er août : RTL – Laurent Wauquiez « a un problème avec la protection de la nature », dit Éric Feraille de France Nature Environnement

2 août : Tribune de Lyon – Les zones Natura 2000 vont perdre leurs subventions européennes en Auvergne-Rhône-Alpes

2 août : BFM Lyon – Laurent Wauquiez coupe des subventions destinées aux zones Natura 2000

2 août : Rue89Lyon – Laurent Wauquiez coupe des subventions au parc Miribel-Jonage

2 août : Europe-Cities – Laurent Wauquiez cuts subsidies to Miribel-Jonage Park

4 août : La Croix – « En coupant les subventions, Laurent Wauquiez menace des territoires aux qualités écologiques exceptionnelles »

16 août : Le Progrès – La Région : les aides aux zones Natura 2000 seront reversées aux agriculteurs

Une du Progrès (édition de l’Ain) le samedi 9 juillet suite à notre conférence de presse

29 juillet : Contribution dans le cadre de la consultation sur le projet de décret relatif à la décentralisation de la gestion des zones Natura 2000

La loi 3DS de février 2022 renforce l’implication des régions dans la gestion du réseau Natura 2000, en cohérence avec leur rôle de chef de file en matière de biodiversité et d’aménagement du territoire. La ministère de la Transition écologique a ouvert une consultation publique du 12 juillet au 2 août (une période peu propice à la participation…). Notre groupe a déposé une contribution dans ce cadre.

4 réflexions sur “Mobilisation générale pour sauver Natura 2000 en AuRA !”

  1. Mukhiya Emilie

    Merci pour ce résumé d actions et bravo !
    Il faut qu’on tienne, cette politique de terre sacrifiée n est plus possible.
    Je vais naviguer en zone Natura 2000 en Bretagne là, quel bonheur de protéger la nature ! Si les recours en justice sont compliqués , il faut mobiliser la population avec des actions faciles et visibles. Des idées ?
    Merci et à bientôt.

  2. Je suis animateur d’un site Natura 2000 en région Pays de la Loire et je suis estomaqué par cette décision, catastrophique pour la préservation de la biodiversité mais plus globalement pour la dynamique des sites en question.
    Mais, finalement, ce qui me stupéfait le plus dans cette histoire, c’est que cette décision ne semble (au vu des différentes sources d’informations parcourues) appartenir qu’à un seul homme : Laurent Wauquiez.
    Rassurez moi (ou pas…), il y a bien un groupe d’élus autour de Laurent Wauquiez au sein de la majorité régionale ?
    On connait tous le jeu politique et l’obéissance des toutous à leur maimaitre dans certaines circonstances, mais la, c’est à peine croyable…on est bel et bien dans une autre dimension !
    En même temps, tout ceci était sans doute prévisible, n’y a-t-il pas un poste de Vice-Président délégué à l’environnement et à « l’écologie positive ». Il n’y a qu’en région ARA qu’on peut voir çà ! C’est édifiant…et terrifiant, et çà en dit long sur les ambitions réelles en matière d’écologie.

  3. Bonjour à toutes et à tous,

    Je suis « ravie » qu’une page dédiée à ce sujet soit créer et je veux faire mon maximum pour vous aider.
    Quelles actions avez-vous prévue ? recours vers l’Etat ? l’Europe ?
    Avez-vous avec vous d’autres associations telle que la FNE ?
    Merci pour vos réponses.
    Marion

  4. Quelle horreur ce président qui fait fi des contrats européens et nationaux quant à la gestion des zones Natura 2000. Il se croit toujours supérieur aux lois et aux textes inhérents à la territorialité ! Un LR de la génération Macron finalement. C’est tout dire (idem en matière de fonds pour la formation des chômeurs, désastreuse et il a sa propre vision de la distribution de subventions auprès des lobbys qui laisse pantois : chasseurs et gestionnaires des stations de sport d’hiver notamment…) Le ‘seigneur des panneaux’, Parlons-en : il appose derechef son panneau bleu Région sur l’entrée des communes et sur les équipements subventionnés (si peu soient ils). C’est une com permanente qui sème ses cailloux partout. Et en matière de TER, faudrait voir à développer un accès et une offre plus performants notamment dans les zones rurales pour enfin laisser la voiture au parking ! Les cars et la bagnole restent la priorité ? Triste époque. (J’exècre tous les électeurs qui n’ont pas voter aux régionales, c’est dit !)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Retour haut de page